Les mondes merveilleux de Pierre Bottero

Je crois que j’avais onze ans quand j’ai découvert ces deux trilogies de Pierre Bottero, un peu après Harry Potter. Comme mon petit sorcier aux lunettes rondes, qui m’a emporté dans un univers magique, mon imagination s’est envolée avec Pierre Bottero.


La Quête d’Ewilan – Les Mondes d’Ewilan

 

Avec Ewilan, je n’ai pas attendu de lettre qui m’emmènerait dans une école de sorciers, mais j’ai rêvé. J’ai pleuré avec mes personnages, j’ai senti mon cœur s’emballer quand des couples se formaient… Bref : j’ai eu le bonheur d’expérimenter le phénomène de l’illusion romanesque pour la première fois.

Elsa. T (émue) : Ewie, Ewie, mes doigts tremblent sur mon clavier tant j’ai peur de ne pas rendre correctement ce que tes aventures m’ont inspiré. Comment parler de ton assurance, de l’humour de Salim, de l’extraordinaire marchombre Ellana, combattante éprise de liberté, ou de la beauté de Gwendalavir ? Comment rendre ses heures où j’essayais moi aussi d’écrire ma poésie marchombre ? Pardonne-moi car je sais déjà que j’échouerai à l’expliquer.

Avec Ewilan, Pierre Bottero nous fait rentrer dans un univers merveilleux. Nous passons de Paris à Gwendalavir, l’incroyable contrée où nos protagonistes (Ewilan, son vaillant ami Salim et bien d’autres) vivront la majorité de leurs aventures.

ellana_couv_rageot1

Cet ouvrage m’a posé, et me pose encore un problème : comment le classifier ? Littérature d’enfance ? Oui. De jeunesse ? Encore une fois, oui. Mais cela n’amoindrirait-il pas le travail formidable de Pierre Bottero qui, avec ses autres trilogies, est parvenu à créer un ensemble cohérent ? En effet, les autres trilogies (L’Autre, Ellana, et celle inachevée Les âmes croisées) nous invitent à rentrer dans une toile bien plus complexe qu’il n’y paraît. Les livres se croisent, se complètent. Ewilan semble alors comme la “première esquisse” d’une toile plus étendue. Toile que seule la mort précoce de Bottero finira tragiquement par interrompre.

2359266007_small_1

ob_50e3ec_bottero-lautre

La trilogie L‘Autre se déroule entièrement dans notre monde (oui, notre Paris, notre Marseille, notre France, bref notre planète bleue), et bien que mettant en scène de nouveaux personnages, le lecteur pourra lier cette trilogie à celle d’Ewilan.

Avec le cycle sur Ellana, le lecteur a le plaisir de retrouver l’incroyable marchombre dans la trilogie éponyme, pour des heures fantastiques supplémentaires dans le monde de Gwendalavir.

Pour un jeune épris de lecture, cet ensemble d’oeuvres très bien écrit, avec son univers bouleversant, sonne comme une initiation incontournable à la littérature fantastique. Pour un adulte, aucune gêne à avoir, ce livre continue à faire voyager : la poésie et le caractère merveilleux continue de “fonctionner”.


En bref

Merci Pierre pour la multiplicité des mondes esquissés, tes mots, tes personnages, ton imagination. Merci d’avoir créé cet univers exotique qui m’est devenu si familier, si réconfortant.

Signée : Ta dévouée Elsa T.

2966224549_1_7_gnhzfdyt

2 thoughts on “Les mondes merveilleux de Pierre Bottero

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *