On a testé pour vous les burgers de la chaîne de 231 East street de Montparnasse, curieuses de sortir des classiques Mc Donald, Quick ou Burger King.

Il faut préciser que tout chez 231 East Street est « fait maison », cuit sur place, un point qui a grandement contribué à nous séduire.

Le changement… Quelle ambition (n’est-ce pas François Hollande) ?


Les Frites

Commençons par les très appétissantes frites :

img_0634
Photographie d’Anna.K, les frites.

Ces frites maison constituent notre première déception : elles sont sèches dans nos deux gobelets, cuites de façon peu homogène, molles. Bref : un problème de texture.

Heureusement ici le Ketchup, la mayonnaise et le sel sont donnés à volonté… Nous avons donc pu noyer nos frites -et notre désillusion- dans la sauce.

 


Les Burgers

Mais passons à l’objet de notre venue : les fameux « burgers », et c’est là que le bât blesse.

img_0637
Burger chicken sauce moutarde miel, photographie d’Anna. K.

 

Le Chicken Burger

Encore une fois, le burger a l’air appétissant mais le chicken est sec. Quant à la sauce, si elle est abondante, la moutarde trop présente est acide et à peine équilibrée par le miel.

L’ensemble a peu de goût et le seul qui émerge, c’est cette moutarde trop présente.

 

 

Le second Burger est un cheeseburger avec un bon vieux steak dedans et encore une fois, nous sommes déçues :

img_0639
Hamburger, photographie d’Anna. K.

Ici, le steak est bien cuit mais sans sel, sans goût. Comme pour le premier sandwich, un problème de chaleur affadit encore l’ensemble.

 


Le style de l’enseigne

L’intérieur est refait à neuf, en fausses briques rouges. Le coin plutôt reculé est chaleureux et dynamique et les 2 vendeurs étaient très sympathiques. On reprend ce concept très Starbucks où le vendeur vous demande votre nom.

Les sets à imprimé pop art sont très sympas, tout comme ces tables sur lesquelles on trouve des pots de sauces.

Set - 231 001.jpg


Conclusion

tampons-jaune-1-001

Si le packaging était parfait, le repas ne l’était pas et nous avons choisi de noter sévèrement ce « repas sans saveur » : 7/20.

Le « fait maison » ne tient pas ses promesses. Peut-être sommes-nous tombées sur de très mauvais préparateurs de burgers… Nous espérons que vos dégustations au 231 seront meilleures !

Anna K. : « C’était mangeable. C’était pas savoureux, pas surprenant, pas vraiment agréable. Mais mangeable »

Team AnnaKElsaT

Ticket - 231 001.jpg

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s